Historique de la Magnétothérapie

L'antiquité

Le traitement par l’Aimant remonte à la Médecine Antique.Le mot magnétisme vient de la ville de Magnésie en Asie Mineure où une roche magnétique était extraite.

En Chine, en Grèce et dans l’Égypte ancienne, les pierres magnétiques servaient à soulager la douleur. Des pouvoirs de guérison étaient prêtés aux pierres naturellement magnétiques. Au IIe siècle, des Médecins grecs fabriquaient des bagues de métal magnétisé pour soulager les douleurs de l’arthrite. Au IV siècle av. J.-C., Hippocrate, considéré comme le Père de la Médecine Occidentale, prônait l’utilisation des Aimants. Au XVIIIe et XIXe siècle, les Aimants étaient vendus pour soigner des maladies telles que les céphalées, les brûlures et l’inflammation des intestins.

Le Continent Asiatique les utilise depuis des siècles, comme de nombreuses autres Médecines douces et naturelles.

La magnétothérapie

Inspirée de ces Médecines, la Magnétothérapie s’appuie sur la notion de relations entre les symptômes, l’homme et son environnement (champs magnétiques). Tout symptôme, physique, émotionnel ou mental, est lié à un déséquilibre dans la circulation de l’énergie vitale personnelle. Quand le corps envoie un signal de détresse sous une forme ou une autre, c’est le signe d’un déséquilibre énergétique qui doit être rétabli pour retrouver la santé.

Le rôle de la Thérapie Magnétique est d’interagir avec le corps, le sang, les cellules pour essayer de conserver ou de retrouver cet équilibre et de soulager les douleurs.

 

Les Bijoux Magnétiques Axstore Market pourront soutenir votre Santé sans risque* ni effet secondaire, en vous procurant en plus le plaisir de porter de magnifiques Bijoux de grande qualité.

 

* Ces Bijoux sont sans danger pour la peau et respectueux de l’environnement, sans nickel et sans plomb.

Ces Bijoux ne sont pas des produits médicaux, la Magnétothérapie ne se substitue pas à un traitement médical, en cas de symptômes persistants consultez votre médecin.

Ces Bijoux sont déconseillés aux femmes enceintes, aux porteurs d’appareils cardiaques ou en cas d’hypotension.


J'accepte

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies.